EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Planet Hit «««
 › 
 › 
 › 

BUSH

  • Prénom : Bush
  • Date de naissance : 30/11/1991
  • Lieu de naissance : Londres, Royaume-Uni
  • Nationalité : Anglaise
  • Groupe de grunge rock britannique célèbre surtout dans les années 90, Bush est une icône de l'époque post-Nirvana. Populaire non seulement en Angleterre mais également un peu partout en Europe ainsi qu'aux States, Bush donnera naissance à quatre albums à succès avant de se séparer en 2002.

Evènements

1994 - sortie du premier album "Sixteen stone"

1996 - sortie du second album "Razorblade suitcase"

Biographie

Débuts

En 1992, Gavin Rossdale, ancien guitariste du groupe Midnight, rencontre Nigel Pulsford, ancien guitariste du groupe King Blank, avec lequel il s'entend à merveille. Tous deux décident alors de former un groupe de rock, qu'ils décident d'abord de nommer Future Primitive.

Ils recrutent ensuite le bassiste Dave Parsons et le batteur Robin Goodridge pour étoffer leurs rangs et changent le nom du groupe en « Bush ».

Ce nom est tiré du Shepherd's Bush, le quartier londonien dans lequel les membres du groupe vivaient.

En 1993, Bush décroche un contrat avec le label américain Hollywood Records et prépare déjà son premier album. Enregistré en 1994 et intitulé « Sixteen stone », ce premier album est boycotté par les dirigeants du label Hollywood, qui refusent de le publier.

Très vite, Rob Kahane, le manager du groupe, décroche un contrat chez Interscope Records où le premier album de Bush finit par sortir à la fin de l'année 1994.

Propulsé par la chanson « Everything zen », l'album est un véritable succès, se vendra à plusieurs millions de copies et sera certifié multi-disque de platine.

En 1996, Bush sort chez Trauma Records son deuxième album, qui s'intitule « Razorblade suitcase ». Cet album se vendra moins bien que le précédent mais générera plus de singles à succès, dont « Swallowed », « Greedy fly » et « Cold contagious » qui se placeront aux sommets des charts U.S. et européens.

Classé numéro un dans le Billboard 200, ce deuxième album propulse la popularité du groupe à son summum. La consécration

Contre toutes attentes, Bush se permet un petit changement de registre et sort en 1997 un album de remixes. Intitulé « Deconstructed », il contient des anciens tubes du groupe, ré-arrangés en techno et dance.

Certifié disque de platine, l'album connaît un certain succès mais est malmené par les critiques.

Gagnant de jour en jour en notoriété, Bush enchaîne les concerts de grande envergure, se produisant ainsi un peu partout en Europe ainsi qu'aux États-Unis.

À l'issue des tournées, Gavin Rossdale part s'isoler en Irlande et travaille sur le prochain album du groupe. En août 1998, Bush commence à enregistrer à Londres, aux côtés des producteurs Clive Langer et Alan Winstanley, qui ont déjà travaillé sur le premier album du collectif.

En raison des litiges judiciaires qui opposaient à cette époque le groupe et le label Trauma, l'album « The science of things » voit constamment sa date de sortie retardée, pour ne voir le jour qu'en octobre 1999.

Certifié disque de platine, il connaît moins de succès que les deux précédents oeuvres. D'autre part, sur ce troisième opus, Bush s'est permis de rajouter des touches électroniques à leur ancien son grunge-rock.

Grâce à de singles comme « The chemicals between us » et « Letting the cables sleep », Bush retrouve les hautes marches des charts et renoue avec le succès. La suite

Au début des années 2000, considéré comme l'un des meilleurs groupes rock de sa génération, Bush se retrouve avec trois albums disques de platine, plusieurs singles à succès et un grand nombre de grands concerts à son actif.

En 2001, Bush sort son quatrième album, « Golden state », qui marque un retour vers un son grunge plus simpliste et puriste, à l'image des premières années du groupe.

Bien que très attendu des fans, ce quatrième opus ne connaît qu'un succès commercial mineur, en raison sans doute d'un manque de promotion et de support de la part du nouveau label du groupe, Atlantic Records.

Vendu à moins de 500 000 copies sur le marché états-unien, cet album n'a donné naissance qu'à une poignée de hits mineurs, dont « The people that we love ».

Après sa sortie, le membre fondateur Nigel Pulsford quitte le groupe pour se consacrer à sa vie de famille. Chris Traynor prend alors sa place à la gratte lors de la tournée de promotion de l'album, qui s'avèrera être la dernière pour le collectif anglais.

En 2002, le groupe Bush se sépare après 10 ans d'existence.

Par la suite, un album compilation intitulé « The best of: 1994-1999 » voit le jour en 2005, suivi quelques mois plus tard d'un album live intitulé « Zen X Four ».

Après leur rupture, les anciens membres de Bush continueront chacun leur carrière de musicien, aussi bien en groupe qu'en solo.