EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» My NRJ «««

JOHN CUSACK

  • Nom : JOHN PAUL
  • Prénom : Cusack
  • Date de naissance : 28/06/1966
  • Lieu de naissance : Evanston, Etats-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • John Cusack figure parmi les acteurs hollywoodiens les plus talentueux de sa génération. Avec près de 50 films à son actif, il s'est rendu célèbre grâce entre autres à des standards comme « Say anything... », « High fidelity », « Identity » ou encore « 1408 ».

Evènements

1999 - sortie du film "Being John Malkovich"

Biographie

Enfance et débuts

John Paul Cusack voit le jour le 28 juin 1966 à Evanston, Illinois et y grandit au sein d'une famille de catholiques irlandais. Il est le fils de Nancy et Dick Cusack et le frère de Bill Cusack, Joan Cusack, Susie Cusack et Ann Cusack.

Ces frères et s?urs feront tous également carrière dans le cinéma. Son père pour sa part, était à la fois acteur, réalisateur de films documentaires et propriétaire d'une maison de production. Quant à sa mère, elle est une ancienne professeur de mathématiques et activiste politique.

John Cusack commence sa carrière d'acteur à l'âge de 8 ans, au Piven Theater Workshop sis dans sa ville natale. Il débute par des pièces de petite envergure avant d'être sollicité pour tourner dans des spots publicitaires.

Il fait ses débuts au cinéma à l'âge de 16 ans, dans le film d'adolescents « Class », sorti en 1983. Très vite repéré par les critiques comme étant l'un des nouveaux talents à surveiller de près, il est classé parmi le « clan » Brat Pack, qui regroupe les jeunes acteurs prometteurs de cette époque.

John Cusack enchaîne ensuite les films d'ados et tourne en 1984 dans « Sixteen candles » et « Grandview, U.S.A. ».

Après ses années de lycée effectuées auprès du Evanston Township High School, il s'inscrit au New York University et y étudie pendant une année, avant de laisser tomber pour se consacrer au cinéma.

Entre temps, il décroche en 1985 son premier grand rôle dans le film « The sure thing ». Dans la même année, John Cusack est la vedette des films « The journey of Natty Gann » et « Better off dead », suivis en 1986 de « Stand by me » et « One crazy summer », dans lequel il joue aux côtés de Demi Moore et Joel Murray. Les premières heures de gloire

Après s'être fait connaître du grand public grâce à moins d'une dizaine de films, John Cusack décroche par la suite plus facilement les grands rôles et joue en 1987 dans « Hot pursuit » et « Broadcast news », suivis en 1988 du très acclamé « Tapeheads ».

L'acteur connaît la première grande consécration de sa carrière en 1989, grâce au film romantique « Say anything... », qui lui vaut un Chicago F. C. A. Award. Dans la même année, il montre qu'il est à l'aise dans tous les registres de rôles en s'illustrant dans le film « Fat man and little boy », aux côtés du non moindre Paul Newman.

Dans les cinq années qui suivent, John Cusack enchaîne les films à succès et incarne entre autres la vedette de « The grifters » en 1990, « True colors » en 1991 ou encore « Money for nothing » en 1993.

Désormais très demandé, il entame la deuxième moitié des années 90 avec la comédie « Grosse pointe blank » ainsi que dans le film plus sérieux « City hall », dont il partage la vedette avec Al Pacino.

Dans l'année 1997, il joue dans l'un des films les plus emblématiques de sa carrière, « Con air », aux côtés des très célèbres Nicolas Cage et John Malkovich.

S'ensuivront les films « The thin red line » qui lui vaut un Satellite Special Achievement Award, « Pushing tin » et « Cradle will rock ». La consécration

En 1999, John Cusack reçoit les plus belles éloges des critiques et le respect de ses pairs, en étant la vedette du casting all-star du film « Being John Malkovich ». Nominé aux plus prestigieuses récompenses du cinéma, il s'impose désormais comme étant une grande star hollywoodienne.

Dès l'année suivante, il connaît un nouveau triomphe grâce à son rôle dans le film « High fidelity », qui est en quelque sorte le summum de sa gloire.

En 2001, John Cusack renforce sa notoriété grâce à la comédie romantique « America's sweethearts », dans laquelle il donne la réplique à Julia Roberts, Billy Crystal et Catherine Zeta-Jones.

Dans la même année, il s'illustre aux côtés de Kate Beckinsale dans le film romantique « Serendipity », aujourd'hui devenu culte. Par la suite, John Cusack rajoute une flopée de films à succès à son palmarès, dont « Max » en 2002, « Runaway jury » ou encore « The ice harvest » en 2003.

En 2006, il renoue avec les plus hautes marches de la gloire en partageant l'affiche du film « The contract » avec Morgan Freeman et Jamie Anderson.

Au sommet de sa gloire, John Cusack compte aujourd'hui près de 50 films à son actif.

En 2009, il est à l'affiche de « 2012 », aux côtés de Danny Glover, Woody Harrelson et Amanda Peet.