EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» My NRJ Week End «««

EMMANUELLE DEVOS

  • Nom : EMMANUELLE
  • Prénom : Devos
  • Date de naissance : 10/05/1964
  • Lieu de naissance : Puteaux, France
  • Nationalité : française
  • Née le 10 mai 1964 à Puteaux, la parisienne Emmanuelle Devos aime à explorer ses talents de comédienne depuis son plus jeune âge. Ses capacités pour la comédie, elle les hérite de ses parents qui étaient eux-mêmes comédiens. Un génie incontestable quand on sait qu'après ses meilleures interprétations comme dans « Comment je me suis disputé...(ma vie sexuelle) », « Rois et reine » et « Ceux qui restent », Emmanuelle Devos décroche tous les mérites comme en témoignent ses deux Césars et autres distinctions.

Evènements

Biographie

Un parcours récompensé

Après avoir quitté le lycée, Emmanuelle Devos s'inscrit aux cours Florent, une démarche qui plus tard, lui a permis de décrocher son tout premier rôle dans « On a volé Charlie Spencer », sorti en 1986.

Cette prestation, elle la doit à Francis Huster, son professeur de l'époque qui la remettra ensuite entre les mains de ses deux compères qu'elle rencontre dans les ateliers d'acteurs de la Fémis.

Deux compagnons de route dont la première est Noémie Lvovsky, qui lui offre un rôle dans son court-métrage de 1989. Le cinéaste Arnaud Desplechin, quant à lui, propose à l'actrice montante de jouer dans son film « La vie des morts » deux ans plus tard.

Dès lors Emmanuelle Devos devient pour ce dernier, son actrice de prédilection. Il lui offre alors une occasion qui marquera leurs parcours personnels respectifs de cinéaste et de comédienne.

L'actrice parisienne décroche ainsi le premier rô le de « Comment je me suis disputé...(ma vie sexuelle) », une oeuvre qui la proclamera en 1997 comme une future référence du cinéma français et lui vaudra une nomination au César du Meilleur espoir féminin. Sollicitée par les grands cinéastes

Après cette nomination au César, les talents d'actrice d'Emmanuelle Devos continueront à lui valoir les sollicitations de grands cinéastes. Plusieurs seconds rôles dans des films de jeunes scénaristes lui sont proposés.

Elle séduit une fois de plus par son charis me de femme à la fois mystérieuse et joviale en jouant dans « Oublie-moi » écrit par Noémie Lvovsky ou encore « Aïe », d'Hélène Fillières.

Son aisance et sa capacité à interpréter des rôles différents et originaux, Emmanuelle Devos continue à les intensifier dans « Peut-être » dans les salles en 1999 et « Le déménagement » deux ans plus tôt, des films plus commerciaux qui démontrent que la belle actrice parisienne sait vendre ses talents en obtenant ce qu'elle attend, c'est-à-dire la reconnaissance du public et les honneurs des réalisateurs.

Une assurance doublée d'une motivation qui la récompensera en 2002 par le César de la Meilleure actrice, pour son interprétation dans « Sur mes lèvres », un film de Jacques Audiard.

Après « Sur mes lèvres » aux côtés de Vincent Cassel , Emmanuelle Devos jouera aux côtés d'une pointure du cinéma français, Daniel Auteuil dans « L'adversaire », d'Emmanuel Carrère et qu'elle retrouve en 2003 dans « Rencontre avec le dragon ». Ordinaire ou fatale

La polyvalence de cette actrice se confirme tout au long de sa carrière et elle ne cesse de surprendre en se mettant dans la peau d'une femme fatale, d'une avocate ou encore d'une personne malentendante.

Emmanuelle Devos dévoile particulièrement son côté comique dans « Bienvenue en Suisse » en 2004. On l'aime autant sensible et romantique comme dans « De battre mon coeur s'est arrêté », « Gentille » tous deux sortis l'année suivante ou encore « Un conte de noël » en 2008.

Les nominations et les récompenses, Emmanuelle Devos en a collectionné. En 2005, elle remporte l'Etoile d'or du premier rôle féminin ainsi que le Prix Lumière de la meilleure actrice, pour son interprétation dans « Rois et reine » d'Arnaud Desplechin.

Si en 2006 elle est nominée pour le Molière de la comédienne pour son rôle dans « Créanciers », en 2010 elle remporte le César du meilleur second rôle pour « A l'origine ».