EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Total Music «««

JACQUES AUDIARD

  • Nom : JACQUES
  • Prénom : Audiard
  • Date de naissance : 30/04/1952
  • Lieu de naissance : Paris, France
  • Nationalité : française
  • Fils du célèbre réalisateur, Michel Audiard , et de Marie-Christine Audiard, Jacques Audiard est un réalisateur et scénariste français. Essayant à tout prix d'éviter de suivre les traces de son père dans le cinéma, il suivit des cours de Lettres pour se destiner au métier de professeur. Mais l'environnement du cinéma plus fort que tout finit quand même par le rattraper. Il abandonne ses études en Lettres et se tourne vers le septième art en commençant tout d'abord par le montage. Jacques Audiard se met à écrire pendant un temps, au dé but de s années 80, avant de devenir proprement dit un scénariste et réalisateur de films français.

Evènements

Biographie

Du professorat au cinéma

Jacques Audiard est né à Paris le 30 avril 1952. Ayant baigné toute son enfance dans le monde du cinéma avec un père réalisateur qui n'est autre que Michel Audiard , il décide de s'ouvrir vers d'autres horizons dont l'enseignement.

Il entre à l'université pour effectuer des études de Lettres, mais abandonne celles-ci pour se laisser guider par une passion qui le rongeait intérieurement et lentement: le cinéma. Dans un premier temps, Jacques Audiard devient un monteur avant de se lancer, au dé but de s années 80 dans l'écriture.

Une occasion pour lui d'allier les études qu'il a faites avec sa passion. C'est à cette époque qu'il connaît ses premiers succès en tant que scénariste en herbe dans le cinéma. Il écrit plusieurs scénarios bien connus à l'instar de « Mortelle randonnée » où il a l'occasion de travailler avec son père.

On peut encore citer « Réveillon chez Bob » de Denys Granier-Deferre sorti en 1984, « Fréquence meurtre » d'Elisabeth Rappeneau en 1988 et « Baxter » en 1989. Le dé but de la carrière de réalisateur

Retrouvant un talent caché qu'un père ou qu'un entourage de travail a fortement influencé, Jacques Audiard décide de passer en 1994 à la réalisation et à la mise en scène.

Il commence par « Regarde les hommes tomber », un film joué par Jean-Louis Trintignant et Mathieu Kassovitz qui par le de deux hommes que des caractères vraiment opposés séparent. Le film lui vaudra deux titres: celui du César de la meilleure première ?uvre et le prix Georges-Sadoul.

Loin de se reposer sur ces lauriers, le réalisateur enta me de ux ans plus tard son second long-métrage intitulé « Un héros très discret » adapté du roman de Jean-François Deniau du même titre. Il sera de nouveau récompensé par le meilleur scénario du Festival de Cannes et celui de Stockholm ainsi que par le Silver Spike du Festival International du Film de Valladolid pour cette oeuvre.

Préparant pendant 5 ans la sortie de son troisième long-métrage « Sur mes lèvres » interprété par Emmanuelle Devos et Vincent Cassel , Jacques Audiard ne pourra que se sentir totalement satisfait de son travail.

Il en obtient deux Césars: celui du meilleur scénari o et du meilleur réalisateur ajoutés à celui de la meilleure actrice pour Emmanuelle Devos. Vers le grand succès

Deux ans après la sortie de « Sur mes lèvres », Jacques Audiard sort son quatrième film « De battre mon c?ur s'est arrêté » qui reprend la chanson de Jacques Dutronc « La fille du père Noël ».

Témoignant encore de ses talents de cinéaste, le film remporte une grande victoire avec 8 Césars. Jacques Audiard fait un retour exceptionnel dans le monde du grand écran avec son 5è film intitulé « Un prophète » sorti en 2009.

Racontant l'histoire d'un jeune prisonnier qui doit apprendre à vivre en prison, le film recense de bonnes critiques et rapporte plusieurs prix à son réalisateur dont le Prix Lumière du meilleur réalisateur en 2010.