EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Total Music «««

JEAN PIERRE BACRI

  • Nom : JEAN PIERRE
  • Prénom : Bacri
  • Date de naissance : 24/05/1951
  • Lieu de naissance : Castiglione, Algérie
  • Nationalité : française
  • Jean-Pierre Bacri est une figure artistique incontournable. Scénariste et acteur, le personnage déploie chacun de ces deux talents avec la mê me de xtérité. Ce Français d'origine algérienne porte la fibre artistique dans ses veines. Qu'il campe un personnage de cinéma, comme dans « Subway », ou qu'il prête sa plume pour des scénarios, avec la tendre complicité d'Agnè s Jaoui , c'est toujours un art généreux que l'ancien du Cours Simon essaie de mettre en avant. Les planches, qui lui doivent autant de personnages que de textes, restent son pêché mignon.

Evènements

1982 - Jacky Azoulay dans "Le grand pardon"

Biographie

De l'enfance algérienne à la découverte de l'art

Jean-Pierre Bacri voit le jour de l'autre côté de la Méditerranée. C'est en Algérie qu'il naît le 24 mai 1951 de parents qui migreront plus tard vers la Métropole.

A Cannes, où la famille débarque en 1962, il fréquente le lycée Carnot. Animé par une grande ambition de faire carrière dans l'enseignement, Jean-Pierre Bacri se verra détourné de ce souhait lorsqu'il intègre la publicité en 1976.

L'intérêt pour le cinéma qu'il découvre aux côtés de son paternel, ouvreur à temps partiel, remonte peu à peu à la surface. Mais c'est dans l'écriture de scénarios destinés aux planches qu'il décide de s'investir, tout en sollicitant les connaissances acquises au Cours Simon pour jouer dans quelques classiques. Les grandes premières de Jean-Pierre Bacri

Après « Tout simplement » écrit en 1977, le scénariste parfera son approche dans un deuxième texte, avant d'être applaudi par la critique. « Le doux visage de l'amour » est encensé en 1979, rapportant à son auteur rien de moins que le Prix de la Fondation de la Vocation.

Jean-Pierre Bacri venait de trouver la sienne. A partir de ce moment, le personnage alignera les scénarios, sans perdre une once de fraîcheur. Dès 1980, il renoue avec le succès avec « Le grain de sable », dans lequel il se fera également mettre en scène par Jean-Pierre Bouvier. Duo gagnant, puisque la pièce décrochera le Prix Tristan Bernard.

Parallèlement, Jean-Pierre Bacri cède à l'appel des studios et campe un certain anesthésiste dans « Le toubib ». Il fallait toutefois attendre qu'Alexandre Arcady le convie sur le tournage de « Le grand pardon » en 1982, pour que le public soit convaincu de ses atouts d'acteur. La muse Agnè s Jaoui

Précédé du succès de son personnage proxénète, Jean-Pierre Bacri multiplie les apparitions à l'écran, sans démordre de ses chères planches. Il a d'ailleurs bien fait puisque c'est là qu'il rencontre l'élue de son coeur en 1987.

« L'anniversaire » porte autant de bonheur à Agnè s Jaoui qu'à Jean-Pierre Bacri qui ne la quittera plus. Ils se mettront désormais à écrire ensemble.

Dès lors, le couple fera preuve d'une telle complicité, à la scène comme en ville, que toutes leurs collaborations porteront de beaux fruits. « Smoking/No smoking », écrit en 1992, fait partie des oeuvres phares du couple, le texte ayant notamment été ovationné par le César du Meilleur scénario.

Jean-Pierre Bacri détient encore, à titre personnel, un palmarès bien fourni, témoin vivant du talent imparab le de ce passionné des planches.