EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Total Music «««

JéRéMIE ELKAïM

  • Nom : JéRéMIE
  • Prénom : Elkaïm
  • Date de naissance : 30/11/-0001
  • Nationalité : française
  • Révélé à l'écran par le réalisateur Sébastien Lifshitz et son long-métrage « Presque rien », Jérémie Elkaïm est l'une des étoiles montantes de la nouvelle génération d'acteurs français.

Evènements

2010 - sortie du film "La reine des pommes"

Biographie

Débuts dans le monde du cinéma

Surdoué et passionné de comédie, Jérémie Elkaïm débute dans le cinéma en collaborant avec Olivier Seror sur le court-métrage « Un léger différend ». Il en co-écrit le scénari o et assure le personnage principal, ce qui lui vaudra un Prix d'interprétation lors du Festival de Clermont-Ferrand.

François Ozon fait partie des invités de la manifestation et lui donne un des rôles clés dans son court-métrage « Scènes de lit ». Le film sort en 1998 et recueil le de très bonnes critiques quant au jeu de Jérémie Elkaïm.

Le jeune homme est bien décidé à faire ses preuves et se retrouve à l'affiche de « Transit » en 1999. Son personnage est secondaire mais très bien perçu par le public.

Jérémie Elkaïm joue par la suite dans de nombreux courts-métrages tels que « Les éléphants de la planète Mars » en 2000 ou « Banqueroute ». « Presque rien » ou la consécration

Sébastien Lifshitz reprend contact avec Jérémie Elkaïm en 2000. Il est à la recherche d'un jeune premier qui lui correspondrait pour son nouveau film « Presque rien ».

Le succès du long-métrage précipite Jérémie Elkaïm au rang de star montante. Promis à un bel avenir, le jeune homme voit les propositions affluer. « Fol le de Rachid en transit sur Mars » sort en salle en 2001 et renforce encore plus la célébrité de Jérémie Elkaïm.

2001 sera l'une des années les plus prolifiques du jeune acteur qui sera dans quatre films. « La gueule du loup », « Le pornographe » et « Sexy boys » se suivent et sont tous de grands succès.

Souvent qualifié de nouvelle étoile du cinéma français par les magazines, Jérémie Elkaïm continue sur sa lancée et aligne les succès avec une facilité qui en étonne plus d'un. Suite de parcours

Jérémie Elkaïm est à l'affiche du téléfilm « Zone reptile » en 2002 puis joue admirablement le personnage de Thomas dans un long-métrage de 2003 baptisé « Mariées mais pas trop ».

« La nourrice » en 2004 permet à Jérémie Elkaïm de s'imposer autant au petit écran qu'au cinéma. Diffusé sur de nombreuses chaînes nationales, il est désormais connu de tous. L'acteur joue dans trois films en 2006 puis aligne à nouveau les succès au box office à partir de 2008.

« Clara Sheller » constitue cette année-là un téléfilm événement qui tiendra en haleine une forte audience. « La grande vie » puis « Douce France » maintiennent la notoriété de Jérémie Elkaïm au meilleur de sa carrière professionnelle.

L'acteur est à l'affiche de « La reine des pommes » en 2010. Son interprétation est déjà saluée par de nombreux critiques.