EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Total Music «««

KEVIN KLINE

  • Nom : KEVIN DELANEY
  • Prénom : Kline
  • Date de naissance : 24/10/1947
  • Lieu de naissance : Missouri, États-Unis
  • Nationalité : Américaine
  • De son nom complet, Kevin Delaney Kline, Kevin Kline est l'une des grandes figures du cinéma américain. Parti pour se consacrer à une carrière dans la musique, il se découvre en chemin une véritable passion pour la comédie. Kevin Kline est aujourd'hui un acteur et un réalisateur classé parmi les grands noms du cinéma américain.

Evènements

Biographie

L'entrée au théâtre

Kevin Kline a vu le jour dans une petite banlieue de Saint-Louis, à Clayton, dans le Missouri le 24 octobre 1947. Il s'agit du premier enfant de Robert et de Peggy Kline, détenteurs d'un important magasin de disques de la ville.

A force de côtoyer jour et nuit cet univers musical, Kevin Kline finit par découvrir une vraie passion pour la musique classique. Il décide alors d'intégrer en 1965 l'Université d'Indiana afin d'approfondir ses connaissances en musique et notamment pour percer dans une future carrière de chef d'orchestre et de compositeur.

Parallèlement, il adhère aux cours de théâtre du campus dans le but de se divertir et qui s'avérera finalement une véritable vocation. Kevin Kline quitte l'Université de l'Indiana en 1967 et se rend à la Juilliard School à New York pour poursuivre ses études en art dramatique.

Après avoir obtenu son diplôme en 1970, il débute sa carrière deux ans plus tard au sein de la compagnie City Center Acting Company. Sous la direction de l'acteur John Houseman, la troupe est révélée à Broadway grâce à des pièces classiques dont notamment ceux de Shakespeare ainsi que diverses comédies musicales.

Kevin Kline quitte la troupe en 1976 mais demeure toujours dans le domaine du théâtre. Les années suivantes, il est récompensé pour ses talents de comédien, avec un Tony Award avec la pièce « On the twentieth century » et un autre pour le téléfilm « The pirates of Penzance ». La carrière d'acteur

Après avoir quitté la City Center Acting Company, Kevin Kline fait une brève apparition au petit écran dans les feuilletons intitulés « C'est déjà demain » et « The time of your life ».

Il reste sur les planches pendant 6 ans, durant lesquels il fera surtout ses preuves au New York Shakespeare Festival. Parmi les pièces dans lesquelles il participe figurent « Hamlet », « Henry V » et « Richard III ».

En 1980, Kevin Kline décide se tourner vers le monde du cinéma. Il quitte New York et part s'installer à Hollywood. Son premier rôle au cinéma fut Nathan Landau dans « Le choix de Sophie » sorti en 1982.

Bien qu'il vient tout juste de débuter dans ce nouvel univers, il est récompensé en recevant une nomination aux Golden Globe. Durant les années 80 et 90, il tournera principalement sous la direction du réalisateur Lawrence Kasdan pour les films tels « Silverado », « French kiss » ou encore « Les copains d'abord » sur le plateau duquel il rencontre sa femme, Phoebe Cates.

En 1988, il joue dans le film de Richard Attenborough « Cry freedom » pour dénoncer l'apartheid avant d'obtenir l'Oscar du meilleur acteur grâce à « Un poisson nommé Wanda » en 1988.

Kevin Kline est apprécié par le public pour son registre comique et sympathique comme dans « Créatures féroces » et « Président d'un jour » mais aussi dans le registre du thriller comme dans « Jeux d'adultes » ou encore le dramatique de Ang Lee, « The ice storm » sorti en 1997. La star accomplie

Durant tout son parcours, Kevin Kline a toujours affiché son attachement au théâtre plus qu'au cinéma. Ceci explique sûrement son refus de participer à de nombreux films à gros budget qu'il pensait le rapprocher davantage d'Hollywood et de l'industrie cinématographique.

Grâce à son immense talent, l'acteur obtient son étoile sur le Hollywood Boulevard. Kevin Kline décide de passer derrière la caméra en 1990 avec le téléfilm « Hamlet ». Une expérience qu'il n'a pas eu l'occasion de renouveler jusqu'ici.

Sous la direction d'Irwin Winkler, il tourne le film « La maison sur l'océan » en 2001 dans le rôle principal de George Monroe. Le film parle de la vie paisible mais chargée d'un grand architecte qui se voit soudainement chamboulée.

Il retrouve le même réalisateur en 2004 dans « De-lovely », un film inspiré de la vie de Cole Porter. Un an plus tard, il revient sur le grand écran aux cotés de la chanteuse Beyoncé, dans le film « La panthère rose » accueilli tièdement par le public.

Au printemps 2011, l'acteur figure sur le casting de « The conspirator », film axé sur l'assassinat de Abraham Lincoln et réalisé par Robert Redford.