EN CE MOMENT SUR NRJ
»»» Le 5H - 9H «««
 › 
 › 
 › 

FAUL

  • Nom : MAXIME
  • Date de naissance : 30/11/-0001
  • Parisien, le jeune Faul propose depuis 2013 une house soulful qui fait la joie des clubbeurs et même des publicitaires. Bien accueilli dans les charts, son hit « Changes » signe notamment la bande sonore d'un spot pour Mercedes.

Biographie

Un pseudo à prendre au second degré

Né à Paris au début des années 90 sous le prénom de Maxime, c'est sous le pseudonyme de Faul que le jeune homme est connu aujourd'hui. Le surnom lui a été affectueusement donné par son frère, résultant d'une traduction du terme « paresseux » en allemand. Pourtant, le DJ semble a mille lieues de ce qualificatif : sa passion et son professionnalisme lui vaudront d'ailleurs en 2013 un joli début de carrière. Soul et saxophone Le Parisien fera certes une entrée relativement discrète dans le milieu de la house mais il s'imposera très rapidement avec ses mélodies entraînantes. Un talent qu'il décide d'exposer dès mai 2013 avec un premier single, « Happy Endings », un titre ensoleillé teinté de soul au saxophone entêtant.   Sa collaboration avec Wad AD

Suivant la même recette, il enchaîne en novembre 2013 avec un second titre, « Changes », commercialisé un mois plus tard. Il s'agit cette fois d'une collaboration avec le DJ Wad AD, un ami rencontré sur les bancs de l'école et tout aussi fan de sonorités chaleureuses et légères. Le morceau sample le refrain de « Baby » de Pnau, interprété par une chorale d'enfants. « Changes » remportera un franc succès, notamment en Allemagne et en Belgique et plus particulièrement en Flandres, où le hit trônera en pôle position des charts Ultrapop Dance tandis qu'il parviendra à gagner la très honorable 21ème position du top single français. La piste sera même choisie afin d'habiller une publicité pour la Mercedes Classe C ! Tournée européenne

Déterminé à faire danser et rêver les foules, Faul entame en janvier 2014 une tournée qui l'entraîne dans les plus meilleures boîtes de nuit de Russie, Suisse, Allemagne, Autriche, Belgique mais aussi de France, avec un passage au Social Club de Paris. Sur certaines dates, il est même accompagné de son fidèle acolyte, Wad AD.